Dans l’Ouvert (extrait) Poésie

et dans la Lumière toute existence a sa venue qui se transforme en Elle, et La manifeste, au-delà de la réalité de son corps et de l’invisible qui le ceint, comme la Lumière déborde la beauté des êtres, dépasse le seuil de leur nature et la berge de leur intelligence jusque dans le silence de leur conscience, où la flamme des commencements de la Vie rayonne, et se donne à leur souffle, et se fait connaître à leur cœur, tandis que l’eau calme de leur esprit est un miroir pour l’univers, Lumière, déposée dans l’ombre de tout ce que nous voyons et que nous comprenons, d’instant en instant, lorsque nous laissons l’énergie du silence délivrer en nous sa poésie secrète du Réel, et comme la Vie est là, où notre être silencieux est un accord de la Lumière, union simple et vibrante d’un centre à celui de tout le ciel, dans la parenté des autres êtres vivants 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public.Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires