Demeure (extrait) Poésie

 

Si manifeste est l’Être

La pierre est nue

qui ouvre ta main

 

le silence

est ton espace

Cueille la lumière

 

A chaque instant

ton pouls présente la vie

à l’existence

 

Ce que tu es

de toute part

jamais ne s’absente

 

Oui, tu le vois

terre et nuage

ne sont qu’un

 

Quelle mort ?

entends de l’âme

le rire sacré

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera jamais rendu public.Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires